Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presse : Radio Canada

16 Novembre 2009 , Rédigé par Eric Laurent Publié dans #On en parle...

Eric Laurent est interviewvé  par Gérald Fillion de Radio Canada.

" Quand on ouvre un livre de l'auteur Éric Laurent, on sait qu'il sera question de complot. Ce journaliste fait de l'enquête depuis des décennies et se balade un peu partout dans le monde. Il aime bien aller aux États-Unis et a publié plusieurs livres-chocs, dans lesquels il débusque les « faces cachées » de l'économie et de grands événements.  
 
Après les magouilles du pétrole et les dessous du 11 septembre 2001, il s'attaque aujourd'hui à « une communauté à l'influence disproportionnée qui agit avec un mépris absolu de l'intérêt général », c'est-à-dire le monde de la finance. 
 
La face cachée des banques est une charge au vitriol, détaillée et argumentée contre ceux qui ont provoqué la crise financière. Ça se lit comme un roman, c'est bien écrit, et Éric Laurent s'assure de susciter notre indignation. Est-ce le montage qu'il fait des événements ou sont-ce les faits qui sont tout simplement accablants quand on met le casse-tête en place? 
 
Oubliez Bernard Madoff, nous dit-il d'entrée de jeu, cette affaire n'est là que pour faire du brouillard sur le vrai scandale: les façons de faire à Wall Street et la complicité de Washington, de Ronald Reagan à... Barack Obama. "


Pour lire l'article dans sa totalité et voir les commentaires :
link

Partager cet article

Commenter cet article

André 26/12/2009 23:31


Bonjour M. Laurent,

Je ne sais pas si vous allez recevoir mes commentaires. J'ai lu votre dernier ouvrage avec intérêt et ce fut un grand plaisir de passer à travers.

En tant que lecteur, pour satisfaire ma curiosité, le même genre d'ouvrage sur les politiques de la france financière en afrique serait interessant.

Cordialement


Christine Bossu 16/11/2009 16:09


Monsieur,

J'attire votre attention sur la campagne engagée pour le vote direct et gratuit sur Internet !

Les banques et les grandes sociétés cotées trouvent normal de tendre la sébille auprès des épargnants mais peu se soucient d'envoyer à leurs actionnaires un formulaire de vote. Certains cercles de
dirigeants conservateurs sont franchement hostiles à ce que les patrons rendent des comptes et soient soumis au contrôle de tous leurs actionnaires.

Les partisans de la liberté des internautes et de la démocratie économique soutiendront la pétition de directvote.fr

Sous la pression d'une certaine banque et suite à une plainte abusive sans fondement auprès de l'AMF, le site Directvote.fr a dû suspendre son activité le lundi 19 octobre 2009. DirectVote attend
sereinement la confirmation par l'AMF de la parfaite régularité de ce site pour tout actionnaire internaute souhaitant voter, générant gratuitement son formulaire de vote pour validation ultérieure
par son banquier dépositaire.

Cette affaire s'inscrit dans un contexte général de réaction des banques et de certains milieux patronaux hostiles au développement du rôle de l'actionnaire dans notre économie.

En espérant que vous signerez notre pétition, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués,

Christine Bossu